LIRE ET PARLER D’AUTRES LANGUES

By NINON - mercredi, décembre 15, 2021

BILINGUE-ENFANT-BILINGUISME-LIRE-ANGLAIS--INSTRUCTION-FAMILLE


Parler le monde

Il y a douze ans, alors que je tenais cette jolie petite fleur dans mes bras, je me suis dit que ce serait bien pour elle de pouvoir parler plusieurs langues, par expérience je savais déjà tout ce que cela peut apporter, humainement et professionnellement, je voulais lui offrir de larges horizons, afin qu’elle puisse s’épanouir librement.

Mais comment faire pour lui offrir une éducation bilingue alors que ni le lieu où nous nous trouvions, ni nos finances, ne nous offraient cette possibilité. 

J’ai cherché. C’est tout moi, quand une question me trotte dans la tête, je cherche sa réponse et je l’ai trouvé, l’instruction en famille. 

Nous nous sommes lancés sans trop réfléchir dans cette aventure et nous avons baigné chacun de nos enfants dans deux langues, celle de leur pays de naissance et celle de leur héritage familial. 

Il n’y a jamais eu de leçons, ni d’obligations, juste le partage de ce que nous étions et nous aimions, et la voilà cette belle fleur qui s’épanouit chaque jour, que je ne peux plus porter dans mes bras, mais que j’aime comme au premier jour. 

À treize ans elle parle deux langues, en comprend déjà leurs complexités, leurs différences, leurs sonorités, elle est même en train d’en apprivoiser une troisième avec une facilité déconcertante, l’espagnol, mais pas celui d’Espagne, celui de l’Amérique latine, à son goût plus chantant. 

À treize ans, elle lit en version originale, de l’anglais moderne ou classique, plus complexe, elle en comprend les jeux de mots, elle emmagasine un vocabulaire riche et varié, elle n’a pas à lire de mauvaises traductions non plus. Elle vient de finir un de mes romans de jeunesse préférés, The Wind and the Willows, ici magnifiquement illustré par Robert Ingpen, un illustrateur australien qui a illustré de nombreux classiques. 

Je suis tellement heureuse pour elle, j’ai compris il y a longtemps qu’un enfant n’a de limites que celles qu’on lui pose, que notre rôle de parent est d’encourager ses rêves, de proposer les bons outils, de l’aimer et de ne jamais lui reprocher de n’être pas assez.

Cette page va changer, car une des miennes se tourne et j’espère que ce que vous allez y lire va vous inspirer à être vous pleinement et vous donner de nouvelles idées.

Xx

Ninon


  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires

Leave us a comment here if you would like, we will read it !