ESCAPADE EN FAMILLE DANS LE GARD - JOUR 1

By NINON - mardi, juillet 13, 2021



Le pays de mon enfance

Le Gard c’est le pays de mon enfance, là où cohabitent mes plus mauvais et mes meilleurs souvenirs. Terre d’accueil après le départ de mon père, c’est là que j’ai passé une grande partie de ma scolarité et toute mon adolescence.

Cette terre un temps romaine, située entre mer et montagne, qui souvent est au plus haut en température et parfois est engloutie sous les flots, est célèbre pour ses arènes et son pont. 
Là-bas le temps dure longtemps comme dirait Nino, plus d’un million d’années et toujours en été. La nature y est majestueuse, colorée, aromatique, rythmée par le chant des cigales, la bonne nourriture est celle du terroir: pélardon, fougasse, tapenade, melon juteux et pêches sucrées et il fait bon vivre si on ne regarde que les bons côtés.
C’est vraiment une belle région à visiter en famille car il y en a pour tous les goûts: Histoire, activités diverses et variées, randonnée, baignade…
Pour ce premier jour dans le Gard, j’ai emmené les enfants visiter La Bambouseraie en Cévennes. Née en 1856, des mains d’un passionné d’horticulture et de sciences naturelles: Eugène Mazel, qui a réussi à acclimater des espèces exotiques venues d’Asie, d’Amérique du Nord et du Nord de l’Himalaya à la porte des Cévennes. 
Ce magnifique ensemble paysager est toujours aussi agréable à visiter, tout particulièrement dès l’ouverture, quand ses allées ne sont pas trop pleines, ou après 16H. 







Le clou du spectacle pour mes enfants a définitivement été le labyrinthe en bambou et la balade aérienne, même s’ils ont trouvé les deux bien trop courts à leur goût.

Après cette belle balade, nous sommes partis manger un pan bagnat (ce qui m’a donné envie d’en faire quand je serai de retour à la maison) sur les rives du Gardon de Mialet. On peut se promener le long de son cours, y faire des ricochets et bien entendu se baigner dans ses eaux translucides, aux teintes bleu-vert, en maillot ou même tout nu (c’est le mieux, on ne va pas se mentir) s’il n’y a personne à la ronde, puis se laisser sécher sur les galets chauffés par le soleil. Le bonheur pur et simple, à en croire les sourires éclatants de nos enfants.





Une belle journée en extérieur comme je les aime, qui s’est terminée par un goûter gargantuesque composé d’une pêche, pas celle qui pousse dans l’arbre, mais bien celle qui naît des mains du pâtissier et est garnie de crème pâtissière, un véritable plaisir coupable. 
Si vous passez par Anduze, celle de la boulangerie La Festive était délicieuse et ÉNORME, une a suffi pour deux! 




  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires

Leave us a comment here if you would like, we will read it !